papyrus datant de
1500 av JC pronant l'hygiène intestinale












CANULES                      HYDROTHERAPIE DU COLON




  belg.jpg ital.jpg autr.jpg esp.jpg portog.jpg suisse.jpg



L’HYDROCOLON® POUR LES PRO
L’HYDROCOLON® EST LE SEUL APPAREIL D’IRRIGATION COLONIQUE GERE PAR ELECTRONIQUE ET CHAUFFANT L’EAU AVEC UNE TRES GRANDE PRECISION

SYSTÈME BREVETE

MARQUE DEPOSEE

Conçu non seulement comme un outil destiné à l'hygiène intestinale mais également comme un véritable instrument de thérapeutique. Son exceptionnelle efficacité est due à sa capacité d'adaptation en vue de personnaliser le traitement de chaque patient.

Cinq objectifs principaux ont présidé à l'élaboration de ce produit:



1)  L’ efficacité du traitement est garanti par une flexibilité optimale :


En effet, l’HYDROCOLON® offre de nombreuses possibilités quant à la modification de divers paramètres :

  •     Température :
    - pré-réglage très précis de la plage disponible (températures maximale et minimale).
    - réglage d’une très grande précision de la température de l’eau d’’irrigation.
   
  •     Pression :
    - pré-réglage précis de la pression maximum disponible.
    - réglage très précis de la pression maximum tolérée à l’intérieur du patient.
   
  •   Débit :
    - réglage précis du débit d’irrigation.
   
  •   Liquide :
    - possibilité d’adjoindre à l’eau différents éléments  -eau salée, sels minéraux, eaux mères, ... - (Appareil à adjonction en option).
   
  •   Canule; il en existe différents types :
    - la canule « olive » Ø 24 mm.
    - la canule « droite » Ø 22 mm.
    - la canule « enfant » Ø 17 mm



2)  Le confort du patient est assuré par :


•    un système électronique d'asservissement de température garantissant une température d’eau constante quelles que soient les variations de débit et de pression du réseau.
   
 •   réglage très simple du débit d'irrigation suivant la sensibilité du patient au moyen d’un débit/mètre à flotteur.
   
•    un contrôle permanent de la pression indiquée par un manomètre.
    
•    l’élimination des gaz (à l’égout) stockés dans le côlon avant l’irrigation de celui-ci par l’intermédiaire d’une soupape d’évacuation.
   
•  l’élimination de l’effet de succion lors de l’évacuation par un rétablissement très rapide de la différence de pression entre le côlon et l’égout favoris•    une vanne d’évacuation manuelle en cas de coupure de courant.é par un « grand débit » automatique (80 litres/heure).

•    un système permettant des apports (eau salée, sels minéraux, eaux mères, ...) pendant l'irrigation offrant au praticien la possibilité de personnaliser l’irrigation colonique en fonction des besoins du patient. (Appareil en option)
   
•    la possibilité d’observer les déchets lors de l’évacuation au travers du tube de visualisation.
   
•    des canules « sur mesure », à « olive », « droites » ou « enfant ».
   
•    le contact permanent du praticien grâce une automatisation maximale des fonctions de l’appareil.




3) La sécurité du patient est assurée par :


  • un filtre incorporé à l’intérieur de l’appareil (possibilité de cartouche 5µ ou 1µ).
  • un détendeur de pression permettant d’isoler l’appareil des perturbations extérieures.
  • une triple sécurité au niveau de la pression.
  • une quintuple sécurité au niveau de la temprérature.

   Une triple sécurité en pression

a.Sécurité pressostatique: coupe l'irrigation à 90 mbar. (pressostat modulable)
   
b.  Sécurité hydraulique: envoie l'eau à l'égout à 100 mbar.
   
c.  Sécurité pressostatique: coupe l’irrigation et ouvre la vanne d’évacuation à 130 mbar.(pressostat modulable)
   
   
Une triple sécurité au niveau de la température:
   
a. Limitation des valeurs de réglage de la température de consigne comprise entre 25 et 40ºC. (plage modulable)

b. Contrôle électronique PID permanent de la température

    
c. Déviation de l’eau d’irrigation vers l’égout si la différence entre la température de consigne et la température de travail est supérieure ou égale à 1°C.

d. Un contrôle électronique rendant impossible la remise en marche de l’irrigation après un arrêt manuel (volontaire) ou automatique (sécurité). Ceci permet d’éviter toute manoeuvre accidentelle.

e.
Un affichage digital permanent de la température cible (ou de consigne) et de la température de travail.    


   
4)     La disponibilité du praticien grâce à  :
  • la commande à distance.
  • une programmation informatique et une gestion électronique des différentes fonctions de l’appareil.
  • la décontamination entièrement automatisée de l’appareil.
  • plusieurs séquences de nettoyage et de rinçage lors de la décontamination automatique de l'appareil


N’étant plus obligé de rester aux commandes de son appareil, le praticien a tout le loisir d’assister son patient, de lui pratiquer un massage abdominal, d’analyser les déchets dans le tube de visualisation ou, simplement, d’être à l’écoute de ce dernier.

5) La limitation du coût de pré-installation et d’utilisation :
  • nécessité d’une seule arrivée d’eau (froide).
  • un seul filtre est donc nécessaire à cet appareil.
  • aucune installation supplémentaire pour le chauffage de l’eau.
  • pour le chauffage de l’eau, système élaboré interne à l’appareil dont le rendement est proche de 100 %.
  • Montage de l’appareil simple : 3 vis pour le fixer et 2 raccords rapides pour l’arrivée et l’évacuation de l’eau.
  • aucun gaspillage de décontaminant : doseur automatique.
  • accès aisé à toute les parties de l’appareil sans démontage long et coûteux.
  • Consommable à des prix très concurrentiels.


6)     La fiche technique :

•    L'arrivée d'eau froide doit être pourvue d'un robinet d'arrêt avec une sortie G 1/4" femelle.

•    Prise électrique :      tension d'alimentation:          220 V
             puissance:                              3,5 Kw
             intensité:                                    16 A
             fusibles:                                     16 A
             section fils d'alimentation:       2,5 mm2

•   Il faut prévoir dans le circuit d'alimentation un dispositif de coupure bipolaire dont l'ouverture des contacts est supérieure à 3 mm et également une coupure différentielle de 30 mA.

•    L'appareil doit obligatoirement être raccordé à la terre. La section du fil de terre sera au moins égale à 2,5 mm2.





HOME